Le Cabinet paramédical des Gayeulles vous souhaite une bonne Chandeleur !

Image illustrant Le Cabinet paramédical des Gayeulles vous souhaite une bonne Chandeleur ! 02/02/2019

Le Cabinet paramédical des Gayeulles vous souhaite de passer un bon weekend de la Chandeleur autour des traditionnelles crêpes qui réunissent toute la famille, petits et grands. Pour cette occasion particulière, Mélanie SIMON, notre diététicienne nutritionniste, vous conseille et vous informe dans cet article. 

 

Tous les ans la Chandeleur tombe le 2 février, c’est-à-dire 40 jours après Noël et c’est pour nous l’occasion de faire des crêpes pour toute la famille.

 

  • Petites notions d’Histoire

 

Il s’agit en réalité d’une fête païenne récupérée par le pape Gélase 1er au Vème siècle, qui institua chaque 2 février une procession avec des chandelles. A l’origine, la Chandeleur marque le moment où les jours s’allongent de manière significative. On fêtait alors le retour de la lumière .

Mais alors pourquoi des crêpes ?

Car leur forme ronde et leur couleur représente le soleil. Traditionnellement les paysans utilisaient la farine en trop des récoltes pour préparer des crêpes, symbolisant une prospérité à venir.

 

  • Et nutritionnellement alors ?

 

Composée de trois ingrédients de base, les crêpes sont des plaisirs sains. Les deux principaux soucis sont liés à la garniture ainsi qu’à la quantité mangée.

 

La pâte :  La quantité de beurre, aussi bien dans la pâte que dans la poêle, peut souvent varier du simple au double. Attention donc à ne pas mettre trop de matière grasse dans votre pâte ou même lors de la cuisson : vos crêpes seront alors plus digestes et forcément moins caloriques. Pour ce qui est de la cuisson utilisez une poêle antiadhésive que vous tapotez avec un essuie-tout humidifié de beurre fondu. Vous pourrez alors faire sauter vos crêpes sans qu’elles n’attachent !

La quantité de sucre peut, elle aussi, énormément variée. Je vous conseille malgré tout de ne pas mettre de sucre dans votre préparation.  Le coté sucré de la crêpe sera compensé par la garniture que vous choisirez. Pensez aussi à aromatiser votre pâte. Celle-ci sera alors parfumée. Pour cela utilisez des zestes d’agrume, de la fleur d’oranger, du rhum, de l’arôme de vanille, … Votre pâte sera tellement bonne naturellement que vous n’aurez même plus envie d’y ajouter de la garniture …

 

La garniture : Effectivement, ce qui augmente l’apport calorique de vos crêpes c’est bien évidemment la garniture qui vous y mettez. Une crêpe de 60g (soit une taille standard) apporte à elle seule 190 kcal en moyenne, ce qui est plutôt raisonnable. Mais ce bilan calorique augmente de manière plus ou moins conséquente en fonction de la garniture.

Garnissez donc vos crêpes sans excès : inutile de mettre 3 cuillères de pâte à tartiner ou de confiture quand 1 suffit pour donner du goût.

Laissez vous tenter par un jus de citron ou de la cannelle avec un peu de sucre, de la pâte à tartiner maison, de la compote, ou encore des morceaux de fruit de saison, vous pouvez même y ajouter quelques carreaux de chocolat fondu pour la notion de plaisir.

 

La quantité : Bien entendu rien ne sert de faire attention à tout cela si on mange une dizaine de crêpes d’un coup. On savoure, on prend son temps et 2 ou 3 crêpes suffisent largement. Les crêpes restantes serviront pour le petit déjeuner ou peuvent se congeler !

 

De plus la Chandeleur peut aussi être composée de galettes : moins caloriques et plus rassasiantes du fait de sa garniture salée. Les galettes au sarrasin sont plus légères par nature. En effet, alors que la valeur énergétique des crêpes est d’environ 300 kcal pour 100 g de crêpes classiques (au froment), elle est de seulement 180 kcal pour les galettes au sarrasin (qui ne contiennent pas du tout de lait). De plus, elles peuvent constituer un repas sain et équilibré à elles-seules en rajoutant du jambon, un œuf, de la salade et du fromage par exemple : la fameuse galette complète.

 

On pourra donc faire une galette et deux crêpes sucrées ou inversement.

 

  • Information supplémentaire

Bien entendu on fait attention au cidre qui peut accompagner les crêpes. Une petite bolée est appréciée, mais ce serait dommage de faire attention à l’apport des crêpes si c’est pour compenser avec une consommation excessive de cidre (qui est, rappelons-le, un alcool).

Après tous ces conseils, il ne vous reste plus qu'à bien profiter de la Chandeleur et de vos crêpes et/ou galettes et il ne nous reste plus qu'à vous souhaiter un bon appétit !