Informations principales de la semaine (n°6)

Image illustrant Informations principales de la semaine (n°6) 01/04/2018

L'équipe du Cabinet paramédical des Gayeulles vous souhaite de joyeuses fêtes de Pâques ! Et pour cette occasion, nous vous proposons, cette semaine, des informations relatives à nos cinq professions.

 

  • Tout d'abord, une diététicienne-nutritionniste a eu l'interdiction d'exercer son métier suite à un événement fâcheux arrivé cette semaine : un chocolatier l'a retrouvée endormie dans la vitrine de son magasin qu'elle avait saccagé en mangeant tous les chocolats de Pâques. Suite à une hospitalisation pour indigestion, elle a été prise en charge par l'une de ses collègues. (1)
  • Suite à un suivi chez une psychomotricienne, un patient paralysé depuis des années de la main droite a retrouvé son usage grâce aux exercices de motricité fine. Etonnamment, il venait pour améliorer la motricité de la main gauche. Une étude de cas est en cours actuellement pour tenter de comprendre le phénomène. (2)
  • Une psychologue s'est aperçue, après de longues années de thérapie, que la patiente qui arrivait systématiquement en retard à chaque séance n'était personne d'autre qu'elle-même. Suite à cette découverte, elle a été prise en charge par un psychiatre et un diagnostic de trouble de la personnalité multiple ou trouble dissociatif de l'identité est en cours car il semblerait qu'elle n'avait, en réalité, jamais reçu un seul de ses patients, se retrouvant simplement toujours seule avec elle-même. (3)
  • Un ostéopathe a expérimenté une nouvelle technique révolutionnaire venue de Chine qui fait des merveilles auprès de ses patients, notamment pour toutes les douleurs dorsales et cervicales. Il s'agit d'allonger le patient sur la table, et de déposer délicatement des chatons sur le dos du patient. Le contact doux de la fourrure et les petites griffures apaisent immédiatement le patient, et ce de façon permanente, quelle que soit l'origine première de la douleur. (4)
  • Une orthophoniste a soudainement perdu l'usage de la parole et ne peut donc plus exercer sa profession pour des raisons qui demeurent assez obscures. Selon les témoignages de ses collègues et de ses voisins, elle avait pris l'habitude de chanter tout le répertoire des chansons Disney plusieurs fois par jour, et une voisine l'aurait entendue s'arrêter net au milieu de la chanson de la Reine des Neiges : Libérée, Délivrée. Nous ne pouvons que supposer qu'il s'agissait de la note de trop. (5)

 

(1) Source Information Diététicienne

(2) Source Information Psychomotricienne

(3) Source Information Psychologue

(4) Source Information Ostéopathe

(5) Source Information Orthophoniste